spinner
Geistlich Blog header image
Préservation de la crête

Prévention de la résorption osseuse alvéolaire : possibilités et limites

Dr. Jun-Yu Shi | China, Dr. Hong-Chang Lai | China
Geistlich Blog header image
« Aider les patients avant que les problèmes ne surviennent »
Verena Vermeulen | Switzerland

En août 2019, l'AAP (American Academy of Periodontology) a organisé une conférence de consensus sur les meilleures preuves (BEC pour Best Evidence Consensus) concernant les thérapeutiques de modification du phénotype. Quelles en sont les conclusions ?
Nous avons échangé à ce sujet avec le Pr Kenneth Kornman et le président de l'AAP, le Dr Richard Kao.

Geistlich Blog header image
Geistlich Bio-Gide®: de la protection à la maturation
Dr. Marjan Gilani | Switzerland

Les membranes de collagène sont utilisées dans différents protocoles de traitement comprenant la préservation de la crête, l’augmentation du plancher sinusien ou le comblement des défauts osseux péri-implantaires. La vascularisation est l’un des facteurs clé dans le pronostic des résultats des traitements dans des site augmentés.1

Geistlich Blog header image
Les Membranes de collagène améliorent la qualité de l’os nouvellement formé
Dr. Marjan Gilani | Switzerland

La stabilité des implants et le succès des traitements implantaires dépendent en grande partie de la densité, de la qualité et de la quantité d’os sur le site receveur.1-3

 

Geistlich Blog header image
Cicatrisation à ciel ouvert sans complications avec des membranes de collagène résorbables

Le taux de survie implantaire, en cas d’extraction implantation immédiate associée à une régénération en « cicatrisation ouverte », est de 100 % à 4 ans.1

Geistlich Blog header image
Covid-19 : Comment réagir à la pandémie au cabinet dentaire ?

Les patients ne peuvent pas être traités en portant des masques. Les professionnels dentaires sont-ils donc à haut risque de contamination ? Quelles sont les mesures les plus importantes pour faire face cette nouvelle situation ?

Le professeur Christoph Hämmerle apporte des réponses.

Geistlich Blog header image
Protection essentielle contre les complications à long terme
Ass. Prof. Stefan Fickl | Germany

Pendant longtemps, l’aménagement des tissus mous a été considéré comme purement esthétique.

Mais, autour des implants, la présence de tissu kératinisé et une épaisseur de tissus mous suffisante sont toutes deux des éléments protecteurs.

Geistlich Blog header image
Avoir assez de tissu kératinisé, même à long terme
Verena Vermeulen | Switzerland

Geistlich Mucograft® associée à un lambeau repositionné apicalement peut créer un nouveau tissu kératinisé d’excellente qualité, ainsi qu’une correspondance de l’aspect et des couleurs très satisfaisante. Cela a été démontré par de nombreuses études. Ce qui importe le plus pour les patients, cependant, c’est la stabilité à long terme. Un groupe de cliniciens dirigé par Carlo Maiorana (Italie) a étudié ce sujet.1

Geistlich Blog header image
“Il est indispensable de traiter la péri-implantite dans sa globalité”
Dr. Hector Sarmiento | United States

Le Dr Hector Sarmiento possède une vaste expérience du traitement de la péri-implantite.

Il a récemment publié une classification et un protocole de traitement de base avec différentes alternatives chirurgicales. Nous lui avons demandé de partager son opinion et ses conclusions.

Geistlich Blog header image
Morbidité significativement réduite grâce à la matrice de collagène xénogénique

Les matrices xénogéniques sont-elles des alternatives aux greffes autologues pour augmenter l’épaisseur de tissus mous, gagner du tissu kératinisé et réduire la morbidité des patients ? 
Une collaboration entre des chercheurs espagnols et américains, dirigée par le Dr Jordi Gargallo-Albiol, a répondu à cette question par une revue systématique et une méta-analyse.1

Geistlich Blog header image
Geistlich Bio-Oss® Collagen pour une cicatrisation plus prédictible

Comment gérer les alvéoles d’extraction lorsque, en phase de cicatrisation, se développe du tissu conjonctif à la place de tissus osseux ? Une étude prospective et observationnelle étudie l’effet de la préservation de crête.1

Geistlich Blog header image
Geistlich Bio-Oss®, Geistlich Bio-Gide® et les traitements orthodontiques

Les mouvements dentaires ont-ils un impact sur le modèle intrinsèque de cicatrisation des lésions intra-osseuses traitées par Geistlich Bio-Oss® et Geistlich Bio-Gide® ? Une évaluation histologique préliminaire donne les premières réponses.1

Geistlich Blog header image
Défauts intra-osseux importants : des résultats stables avec Geistlich Bio-Oss® Collagen

Jusqu’à maintenant, nous manquions de preuves quant aux résultats à long terme, cliniques et radiologiques, des thérapeutiques régénératives parodontales utilisant la chirurgie minimalement invasive et Geistlich Bio-Oss® Collagen. Une étude prospective de cinq ans comble désormais ce manque.1

Geistlich Blog header image
Geistlich Mucograft® Seal entraîne moins de cicatrices que le punch gingival
Verena Vermeulen | Switzerland

Le scellement d’une alvéole d’extraction avec Geistlich Mucograft®Seal, au lieu d’un punch autologue, permet au patient d’éviter un prélèvement douloureux au palais.
Il raccourcit également le temps d’intervention et crée moins de cicatrices au niveau des tissus mous. Ceci est démontré par une étude réalisée Allemagne.1

Geistlich Blog header image
Protocoles pour les défauts horizontaux et verticaux (Partie 3)
Dr. Sascha A. Jovanovic | United States

La stabilité de l’os et des tissus mous à long terme est observée lorsque le volume osseux est suffisant au moment de l’implantation. En revanche, un volume osseux insuffisant autour des implants dentaires peut constituer un facteur de risque significatif et avoir un effet négatif sur le pronostic à long terme.1

Geistlich Blog header image
Protocoles pour les défauts horizontaux et verticaux (Partie 2)
Dr. Sascha A. Jovanovic | United States

La stabilité de l’os et des tissus mous à long terme est observée lorsque le volume osseux est suffisant au moment de l’implantation. En revanche, un volume osseux insuffisant autour des implants dentaires peut constituer un facteur de risque significatif et avoir un effet négatif sur le pronostic à long terme.1