spinner
Geistlich Blog header image
Préservation Crestale

Geistlich Mucograft® Seal entraîne moins de cicatrices que le punch gingival

25.02.2020
share this article

Le scellement d’une alvéole d’extraction avec Geistlich Mucograft®Seal, au lieu d’un punch autologue, permet au patient d’éviter un prélèvement douloureux au palais.
Il raccourcit également le temps d’intervention et crée moins de cicatrices au niveau des tissus mous. Ceci est démontré par une étude réalisée Allemagne.1

Verena Vermeulen | Switzerland

Il existe de nombreuses façons de sceller une alvéole d’extraction après préservation crestale.

Les protocoles courants, peuvent être :

  • le scellement avec une greffe autologue telle qu’un punch de gencive ;
  • le scellement avec une matrice de collagène telle que Geistlich Mucograft® Seal.

Plusieurs études ont montré que les deux méthodes conduisaient à une préservation de volume comparable.2
L’équipe d’auteurs dirigée par le Prof. Stefan Fickl a ici étudié dans une étude de cas rétrospective versus contrôle laquelle des deux méthodes provoquait moins de cicatrices. Les auteurs ont modifié un score de cicatrice utilisé en dermatologie pour l’évaluation. Celui-ci est basé sur la longueur de la cicatrice, l’invagination et la couleur.


Geistlich Mucograft® Seal entraîne moins de cicatrices

Dans toutes les catégories, les patients traités avec la matrice de collagène avaient les meilleurs résultats.
Moins de cicatrices signifie pour le patient : moins de mesures pour l’élimination de ces cicatrices et un meilleur résultat esthétique.

Les auteurs concluent : "Comme la néo-formation de tissus mous avec une matrice de collagène porcin semble être associée à une amélioration de l’esthétique, à des coûts plus faibles, à des délais de traitement plus courts et à une diminution de la morbidité chez le patient, ces matrices peuvent représenter une alternative valable à la greffe de punch gingivaux autologues."

Il s’agit de la première étude qui mesure la cicatrisation observée lors d’une préservation de crête.
Des études antérieures avaient déjà montré que la préservation crestale avec Geistlich Bio-Oss® ou Geistlich Bio-Oss® Collagen, et Geistlich Mucograft® Seal ou Geistlich Bio-Gide® réduisait la perte de volume après l’extraction des dents3 et entraînait une diminution du nombre de procédures de ROG4 et de sinus lift5 ultérieures.

Verena Vermeulen

Verena Vermeulen | Switzerland

Manager Medical Communications
Geistlich Pharma

Your Comment

 Yes, I have read the privacy policy and agree to it.