spinner
Geistlich Blog header image
Thérapie parodontale

Défauts intra-osseux importants : des résultats stables avec Geistlich Bio-Oss® Collagen

16.03.2020
share this article

Jusqu’à maintenant, nous manquions de preuves quant aux résultats à long terme, cliniques et radiologiques, des thérapeutiques régénératives parodontales utilisant la chirurgie minimalement invasive et Geistlich Bio-Oss® Collagen. Une étude prospective de cinq ans comble désormais ce manque.1

Dr. Giulia Cerino | Switzerland

Pour la première fois, une étude prospective de 5 ans en Belgique a étudié les résultats cliniques et radiologiques de la thérapie parodontale régénératrice (TPR) en utilisant une chirurgie minimalement invasive et Geistlich Bio-Oss® Collagen pour traiter au moins un défaut intra-osseux interproximal.1

La TPR a été proposée comme un concept thérapeutique pertinent pour les défauts intra-osseux.2 Des études histologiques ont montré le potentiel de régénération de la régénération tissulaire guidée (RTG),3 des substituts osseux allogéniques4, xénogéniques5 et des dérivés de matrice amélaire6. Étant donné qu’une condition préalable à une large application de la TPR est la simplicité procédurale, les dérivés de matrice amélaire peuvent être considérés plus favorablement que la RTG. Cependant, ceux-ci peuvent ne pas être adaptés pour traiter les larges défauts, en particulier ceux avec une anatomie non contenante, pour lesquels l’utilisation de Geistlich Bio-Oss® Collagen semble plus adaptée.

Sélectionner des patients hautement conformes et ayant un bon contrôle de plaque

Avant la chirurgie, la profondeur moyenne de sondage (PD) était de 7,8 mm, le niveau moyen d’attache parodontal (CAL) de 10,0 mm, et la profondeur moyenne de la lésion de 5,2 mm. Un total de 71 patients a pu être contrôlé à cinq ans. La réduction moyenne de la PD était de 3,3 mm, le gain moyen de CAL était de 3,0 mm et le gain moyen d’os à la radiographie était de 57 %. Aucune différence significative n’a été observée dans aucun de ces paramètres entre un et cinq ans, ce qui démontre des résultats stables.

La TPR a réussi dans 76% des cas (gain de CAL ≥ 1 mm) et les analyses de régression ont montré des résultats supérieurs pour les patients très observants et avec un bon contrôle de plaque. La prévisibilité du TPR peut donc être améliorée par une sélection des cas très rigoureuse : seuls les patients qui ont un contrôle de plaque parfait et une excellente observance seront pris en compte.

Dr. Giulia Cerino

Dr. Giulia Cerino | Switzerland

Manager Medical Communications
Geistlich Pharma

il suo commento

 Dichiaro di aver letto e di accettare i termini di trattamento dei dati personali. and agree to it.