spinner
Geistlich Blog header image
Régénération Osseuse Guidée

Protocoles pour les défauts horizontaux et verticaux (Partie 2)

22.01.2020
share this article

La stabilité de l’os et des tissus mous à long terme est observée lorsque le volume osseux est suffisant au moment de l’implantation. En revanche, un volume osseux insuffisant autour des implants dentaires peut constituer un facteur de risque significatif et avoir un effet négatif sur le pronostic à long terme.1

Dr. Sascha A. Jovanovic | United States

Protocole de ROG 2 : Défauts horizontaux importants

En 1995, nous avons publié un article sur l’utilisation des membranes en ePTFE renforcées titane permettant la formation d’un espace dans les défauts horizontaux importants qui ont été, plus tard, remplacées par des membranes résorbables dans les défauts horizontaux importants à une paroi8.

Pour ces défauts horizontaux plus importants, une procédure de ROG en plusieurs étapes est plus sûre et plus prévisible qu’une approche avec ROG et implantation simultanée. Le greffon osseux (à présent un mélange de plus gros volume d’os autologue et d’os bovin anorganique) peut être recouvert avec une membrane de collagène natif (Geistlich Bio-Gide®) ou avec une membrane en d- PTFE renforcée titane selon la sévérité du déficit osseux.

En général, les défauts vestibulaires importants à une paroi avec, à la CBCT, une largeur osseuse de 3 à 4 mm peuvent recevoir une greffe et être recouverts d’une membrane de collagène fixée avec des pins à la fois en lingual/palatin et vestibulaire. Dans les cas de résorption horizontale sévère à deux parois et avec une largeur osseuse inférieure à 3 mm à la CBCT, le mélange greffon autologue/substitut osseux est recouvert avec une membrane en d- PTFE non résorbable fixée avec des vis à la périphérie.

Ce protocole prévoit des périodes de cicatrisation de six à huit mois, et plus de 5 mm d’os nouveau horizontal sont créés comme le démontrent plusieurs études cliniques9, 10. Cela crée une largeur osseuse suffisante pour la mise en place prévisible de l’implant. L’aménagement des tissus mous avant, pendant et après la technique de ROG est essentielle pour garantir un tissu mou épais et sain pour la fermeture sans tension du lambeau et pour créer suffisamment de tissu kératinisé pour la réussite de l’implant.

 

 

Dr. Sascha A. Jovanovic

Dr. Sascha A. Jovanovic | United States

Associate Professor, Loma Linda University Chairman, gIDE Institute, Los Angeles

il suo commento

 Dichiaro di aver letto e di accettare i termini di trattamento dei dati personali. and agree to it.